• Pensée du samedi 21 novembre 2015.






    Pensée du samedi 21 novembre 2015.

    "Si les physiciens, les chimistes, les astronomes du passé ne nous avaient pas légué un immense héritage, que pourraient faire les chercheurs actuels ? Imaginez un chimiste qui devrait commencer par redécouvrir la composition de l’eau, un physicien la loi de la chute des corps, ou un astronome celle de la gravitation universelle…
    Il est heureux que nous recevions des héritages dans le plan physique et intellectuel, et que nous les reconnaissions, mais nous ne devons pas oublier ceux que nous avons reçus dans le plan spirituel. Où en serions-nous sans l’héritage des Initiés et des grands Maîtres ? Ceux qui croient pouvoir ne compter que sur leur expérience tellement limitée et leurs efforts personnels insuffisants n’iront pas bien loin : ils auront vite fait de s’apercevoir combien ils sont faibles et ignorants. Qu’ils soient désormais plus modestes et apprennent à compter sur les êtres qui leur sont supérieurs par leur savoir, par leur lumière, les grands Maîtres de la vérité. Qu’ils se lient à eux afin de recevoir leur expérience, ils découvriront alors les puissances de l’esprit."

    Omraam Mikhaël Aïvanhov


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :